Présentation

La collection du Frac Aquitaine, emblématique de l’art contemporain de ces trente dernières années, regroupe des pratiques aussi diverses que la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie, l’installation, la vidéo, le son… Elle s'est constituée en fonction de plusieurs axes d'acquisition qui se sont échelonnés depuis la création du Frac Aquitaine en 1982.

La première période (1983/1985) a privilégié le médium photographique avec, en parallèle, des achats appartenant aux autres domaines des arts plastiques (peinture et dessin) mais dans une proportion moins importante. L’engouement dont bénéficie la photographie au début des années 1980 se traduit par une reconnaissance permettant de constituer des ensembles cohérents d’artistes reconnus. Ce sont ainsi plus de 300 tirages provenant de noms prestigieux tels que Diane Arbus, Henri Cartier-Bresson, Larry Clark, Raymond Depardon, Walker Evans, Robert Frank, Pierre Molinier… qui entrent dans la collection du Frac Aquitaine. Parallèlement, des œuvres d’artistes – utilisant la photographie mais qui ne se revendiquent pas photographes – témoignent déjà de la diversité de l’art contemporain (Christian Boltanski, Paul-Armand Gette, Gilbert & George, Jean Le Gac, Urs Luthi, Annette Messager, Gina Pane, Cindy Sherman…).

Lors de la seconde période (1986 /1993), un rapprochement du Frac avec le capc Musée d’art contemporain de Bordeaux se dessine et permet un redéploiement des acquisitions auprès d’artistes à la réputation internationale déjà établie.. Entrent ainsi dans la collection des œuvres de grandes figures de l’art américain et européen qui ont peu d’équivalent dans les principales collections publiques françaises (John Armleder, Katharina Fritsch, Jeff Koons, Richard Long, Roman Opalka, Thomas Ruff, Andres Serrano, Haïm Steinbach, Jeff Wall…).

Entre 1994 et 2006, la collection s’enrichit d’œuvres témoignant d’une veine néo burlesque ou d’inspiration Dada : Arnaud Labelle-Rojoux, Présence Panchounette, Philippe Ramette, Matthieu Laurette, Joël Hubaut, Wim Delvoye… Cette période est aussi marquée par la grande hétérogénéité des arts plastiques et des avancées les plus récentes de la pratique artistique, depuis des propositions touchant des champs aussi divers que la vidéo, le cinéma, le son (avec des créations de Xavier Boussiron ou Nathalie Talec), jusqu’ à la production d’installations de grandes dimensions à l’occasion de résidences d’artistes en Aquitaine (Thomas Hirschhorn, Olivier Blanckart).

De 2007 à aujourd’hui, les acquisitions se portent majoritairement sur la jeune création (Benoît Maire, Estelle Deschamp, Vincent Carlier, Laurent Le Deunff, Chantal Raguet, Stéphane Dafflon, Nicolas Millhé, Sébastien Vonier, Raphaël Zarka, Bastien Cosson). L’important étant de mettre en cohérence ce qui a été développé précédemment afin d’enrichir la collection pour mieux l’ouvrir progressivement à de nouveaux champs. Ainsi, les œuvres interrogeant le statut des images constituent un ensemble important aujourd’hui. Cette période est aussi marquée par la présence de la peinture abstraite ( Jean-Marie Blanchet, Nicolas Chardon, Karina Bisch) et des œuvres à tendance neo kraft (Sylvie Auvray, Caroline Achaintre, Matthew Lutz Kinoy et Natsuko Uchino).

Pas plus qu’il n’existe de « style » en art, la collection du Frac Aquitaine, emblématique de l’art contemporain de ces trente dernières années,  souhaite aujourd’hui conserver un caractère généraliste sans favoriser tel ou tel courant artistique ou médium. La vocation fondamentale de ce fonds qui compte à ce jour plus de 1000 œuvres datées de 1929 à nos jours demeure la constitution d’un patrimoine vivant qui permet à chacun d’approcher l’art d’aujourd’hui avant qu’il ne subisse les distorsions du temps, ne crée un nouvel académisme ou bien ne se charge des a priori critiques de l’Histoire.

 

Comité technique

Sous la direction de Claire Jacquet, directrice du Frac Aquitaine, le comité technique d’achat propose et débat de l'entrée de nouvelles œuvres dans la collection. Il est constitué de quatre professionnels extérieurs bénévoles nommés pour une durée de trois ans et choisis pour leurs expertises dans le domaine de l'art contemporain : Anne Dressen, commissaire d'exposition à l’ARC, Daniel Bosser, collectionneur, Jean-François Dumont, directeur de l'ÉSA Pyrénées et Jean-Marc Prévost, directeur du Carré d’art – Musée d’art contemporain de Nîmes. La sélection des œuvres retenues par le comité technique est soumise à l'approbation du conseil d'administration du Frac Aquitaine

Les propositions d'acquisitions peuvent être adressées PAR ENVOI POSTAL UNIQUEMENT ENTRE JANVIER ET AVRIL DE L'ANNÉE EN COURS.

Les propositions devront comporter les éléments suivants :
1. Présentation de la démarche artistique générale.
2. Argumentaire démontrant la cohérence des propositions au regard de la collection et des axes de recherches établis.
3. Caractéristiques des œuvres proposées : dates, dimensions, prix, éléments techniques (conditions d'installation, colisage, maintenance, etc.)
4. Curriculum vitae, biographie et bibliographie, etc.
5. Joindre une enveloppe timbrée pour le retrour de l'ensemble de ces éléments.

Pour plus d'informations,
contactez Karen Tanguy
Chargée de la gestion et de la diffusion de la collection
tél : 05 56 24 46 47
kt@frac-aquitaine.net