Le récolement

Le récolement d’une collection publique = Un contrôle technique XXL. Reportages, interviews, photos et vidéos, retrouvez ici et sur les réseaux le suivi mois après mois de ce chantier au long cours.

Le Frac Aquitaine, collectionneur d’art contemporain depuis 1982

La première mission historique du Frac Aquitaine est de constituer une collection afin de soutenir et promouvoir la création contemporaine dans tous les domaines liés aux arts visuels : peinture, sculpture, installation, photographie, vidéo, œuvre sonore et numérique, arts graphiques, design, etc. En 35 ans, 1193 œuvres de 418 artistes français et internationaux ont été acquises datant de 1929 à aujourd’hui. Chaque année, près de la moitié d’entre elles circule sur le territoire régional et au-delà par le biais d’expositions ou de prêts pour amener l’art de notre temps au plus près des publics. Le Frac Aquitaine est dépositaire de ce patrimoine dont il a en charge d’assurer la bonne gestion pour garantir sa pérennité et sa transmission aux générations futures. Un des moyens, en complément d’une conservation préventive régulière, consiste à procéder au récolement de la collection.

 

Un check-up général
Le récolement consiste à vérifier l’état de la collection : chaque œuvre est examinée, sa localisation contrôlée, son état de conservation analysé, ainsi que son conditionnement étudié. C’est aussi l’occasion de mettre à jour son inventaire et sa « fiche technique », c’est à dire toutes les informations relatives à sa présentation et son installation. Le récolement permet notamment de lancer des restaurations si elles s’avèrent nécessaires et contribuer à améliorer la connaissance de la collection.

C’est une entreprise scientifique indispensable et préventive que le Frac Aquitaine a choisi de mener d’octobre 2017 à juin 2018 dans la perspective de son déménagement à la MÉCA (Maison de l’économie créative et de la culture en Nouvelle-Aquitaine). Durant cette période, le récolement imposant l’immobilisation de la collection et donc l’arrêt de la circulation des œuvres, le Frac Aquitaine en profitera à partir de nos expériences communes pour réfléchir à sa future programmation artistique et culturelle qui reposera sur la conception de nouveaux dispositifs que vous pourrez découvrir à la MÉCA et près de chez vous sur le territoire régional dès janvier 2019.

Les temps forts

Septembre – novembre 2017 : Récolement des photos non encadrées et œuvres 2D petit format

Total : 391

Novembre – Décembre 2017 : Récolement des œuvres 2D (Photos encadrées, dessins, peintures)

Total : 501

Janvier – Juin 2018 : Récolement des œuvres 3D et vidéos

Total : 250

 

 

 

Lexique

Récolement : Récolement vient du latin recolere, « passer en revue ». Il décrit le pointage et la vérification des œuvres à partir d’un inventaire.

Constat d’état : Le constat d’état est un diagnostic sanitaire portant à la fois sur l’œuvre elle-même et sur ses conditions d’exposition ou de stockage.

Montage à blanc d’une œuvre : Installer une œuvre hors contexte d’exposition afin de vérifier son bon fonctionnement et / ou se former au montage de l’œuvre si elle présente des spécificités et complexités particulières.

Conservation préventive : c'est une démarche globale qui recouvre l’ensemble des mesures prises afin de prolonger la vie des œuvres en prévenant, dans la mesure du possible, leur dégradation naturelle ou accidentelle. Elle est appliquée sur une collection entière (même dans un état sain) et pas seulement sur une œuvre seule.

Conservation curative : c'est une intervention directe sur une œuvre dont l’intégrité serait menacée. Le but de la conservation curative est de ralentir les altérations en cours. Elle agit sur les effets d’une dégradation (et non sur les causes).

Restauration : Il s'agit d'une intervention sur une œuvre endommagée destinée à ralentir les détériorations et/ou prolonger sa durée de vie. Actions entreprises sur un bien en état stable ou stabilisé, dans le but d’en améliorer l’appréciation et la compréhension. Toute intervention doit être réversible.

Anoxie : Étymologie : mot composé de an-, oxy-et -ie, littéralement « absence d’oxygène ». Il s’agit d’un traitement insecticide par privation d’oxygène. Il concerne tout type d’objets infestés ou à protéger contenant du bois, des fibres, de la cellulose ou des métaux comme par exemple les sculptures, les tableaux, les livres, les animaux naturalisés, les instruments de musique, le mobilier, les cuirs, les textiles ou les œuvres graphiques.

Inventaire : L’inventaire des biens affectés aux collections publiques est un document unique, infalsifiable, titré, daté et paraphé par les professionnels responsables de la collection, répertoriant tous les biens par ordre d’entrée dans la collection

Numéro d’inventaire : Le numéro d'inventaire identifie chaque œuvre de la collection de manière unique. Il ne sera jamais re-attribué à une autre œuvre. Il est la clé de son référencement. Il est fixé sur la caisse de stockage de l’œuvre.