Le Pôle des attentions

Le Frac Aquitaine continue d'inventer sa médiation : le service des publics devient le Pôle des attentions

Selon Marcel Duchamp, « L’art est le produit de deux pôles ; il y a le pôle de celui qui fait l’œuvre et le pôle de celui qui la regarde. Je donne à celui qui regarde autant d’importance qu’à celui qui la fait ».  Le Pôle des attentions met au travail cet équilibre et porte autant d’attention aux œuvres qu’aux personnes, dans leur dimension la plus large : intellectuelle, émotionnelle, sensorielle, motrice, spirituelle…. Les nouvelles formes proposées par les artistes contemporains font l’objet de recherches et d’échanges pour tenter d’en dessiner les contours et les interrogations qu’elles génèrent. Polysémiques, elles résistent à tout discours figé ou compartimenté. Elles nous familiarisent à la complexité, à la pensée critique et nous enjoignent parfois à nous interroger plutôt qu’à trouver des réponses.

Objets de perception et de savoir, les œuvres et les artistes nous demandent en somme de coopérer, nous mettent au travail, avec ce que nous sommes, ou avec ce que d’autres peuvent mettre en partage à leur sujet. Les œuvres, souvent envisagées trop exclusivement comme des objets de connaissance à acquérir, sont aussi des chemins pour accéder à bien d’autres expériences et qualités nécessaires à la personne et à la vie en société : la confiance en soi et en l’autre, l’ouverture d’esprit, l’empathie, l’imagination, la capacité à coopérer et innover, l’aptitude aux changements. Les œuvres d’art contemporain et les expositions du Frac Aquitaine sont des espaces privilégiés pour se mettre en mouvement, seul ou en groupe, pour chercher et se poser des questions, pour s’ouvrir à ce qui peut être étrange et élargir son regard.