Chargement Évènements

[Land]scape, L’eau delà, saison 4

Catégorie d’Évènement:
Du 10 juillet 2017
au 26 août 2017
À la Maison de la Photographie des Landes, Labouheyre

Dans les Landes, sur le territoire de Félix Arnaudin, photographe du 19e siècle, cette quatrième saison de [Land]scape rassemble les artistes David Helman, Pierre-Lin Renié et Jean-Luc Chapin.

« Au-delà du jeu de mots, du « je » et du « moi », des maux et de l’émoi, les trois photographes choisis pour la qualité et la singularité de leurs regards s’efforcent toujours et encore d’associer une temporalité, un espace et une matière pour les combiner, amalgamer et restituer sur une feuille de papier photographique. Concentrés sur le territoire de Félix Arnaudin, 19e siècle, ils œuvrent et participent à la formation d’un corpus photographique engagé depuis 2014, cette saison sur une thématique participative énoncée par le projet « Dépaysements », et, en l’occurrence sur l’eau. David Helman, géographe de formation aime se documenter longuement sur ses sujets, organiser ses photographies sans pour autant les mettre en scène. Pour cette résidence, il a envisagé l’autoroute traversant de part en part le village comme une métaphore d’un fleuve charriant un flux de véhicule : projet La B40. Pierre-Lin Renié s’octroie une liberté totale quant à la prise de vue, le travail sur cette matière trouvée sera ensuite agencé, ré-envisagé en croisant différentes données temporelles, dans leur épaisseur, pour donner le sens. Son projet s’est articulé sur l’idée d’une scanographie mettant en relation l’empreinte, la reproduction et les coordonnées GPS. Et enfin Jean-Luc Chapin cherche à être au plus proche de la nature mêlant l’acuité propre du pêcheur avec les ambitions picturales du photographe. Sa rencontre onirique avec « le paysan fou » donne naissance à une série de photographies qui rend hommage aux esprits des lieux et au-delà.

Le projet Land[scape] a pour temporalité un quinquennat. Cette politique culturelle a pour enjeu de donner du temps pour créer un corpus d’images actuelles, contemporaines sur l’idée de territoire: celui de Félix Arnaudin, celui de la Haute Lande. A terme un livre recueillant les photographies et textes devrait voir le jour ainsi qu’une exposition somme des cinq années de résidences.

L’eau delà, titre de la saison 2017, est né du croisement de notre programmation avec le Frac Aquitaine à l’initiative du programme régional d’expositions Dépaysements en partenariat avec le domaine d’Abbadia Nekatoenea, arrêt sur l’image galerie, le Centre international d’art et du paysage île de Vassivière, le Château Palmer, l’Opéra National de Bordeaux, la Maison de la Photographie des Landes, la Ville de Bayonne et la Ville de Blaye. La Maison de la Photographie des Landes est ravie de cette boucle et des échanges avec ces institutions. L’idée de « L’eau delà » vient d’une thématique sur la pêche envisagée par Claire Jacquet, directrice du Frac Aquitaine et permettra d’ouvrir la résidence sur d’autres dimensions : eau, surface, miroir, nature morte, etc. »
Frédéric Desmesures

 

Gratuit
Du lundi au dimanche
de 15h à 18h
landscape2014.tumblr.com

Vernissage vendredi 7 juillet à 18h

Dans le cadre du programme régional Dépaysements organisé à l’initiative du Frac Aquitaine et en partenariat avec le domaine d’Abbadia Nekatoenea, arrêt sur l’image galerie, le Centre international d’art et du paysage île de Vassivière, le Château Palmer, le Grand-Théâtre, la Maison de la Photographie des Landes, la Ville de Bayonne et la Ville de Blaye, avec le soutien du Conseil départemental des Landes, du Conseil départemental de la Gironde, de l’IDDAC, de Gens d’estuaire et de Central DUPON Images.