Chargement Évènements

Voyages insulaires – Maitetxu Etcheverria

Catégorie d’Évènement:
Du 15 juin 2017
au 13 juillet 2017
À arrêt sur l’image galerie à Bordeaux

Un cabotage poétique mêlant portraits, natures mortes et paysages de l’estuaire.

À quelques kilomètres de Bordeaux, l’estuaire de la Gironde abrite un chapelet d’îles, peu connu des Aquitains. Familière de ce territoire, l’artiste
Maitetxu Etcheverria a vécu la disparition de l’île de Trompeloup au large de Pauillac, il y a deux ans, comme l’élément déclencheur des premières images de la série Voyages insulaires.
Ce travail au long cours a été l’occasion pour l’artiste d’écrire un dialogue visuel entre les îles et les jeunes travailleurs agricoles qui les occupent de façon temporaire. Photographiés à l’arrêt, lors de moment de repos, les jeunes modèles semblent partager le même rapport à la nature. Souvent nomades, alternant les contrats saisonniers, ils perçoivent cette expérience comme une parenthèse dans leur parcours, une période favorable au retour sur soi. Les images sont réalisées au moyen format argentique ; le grain de la pellicule et les choix lumineux renforcent la picturalité des images.
Voyages insulaires interroge cette période transitoire et fondatrice de la vie qu’est la jeunesse et plus largement le rapport à la temporalité et à la terre.

 

Vernissage jeudi 15 juin à 19h
Ouvert du mardi au samedi de 14h30 à 18h30 et sur rendez-vous. Gratuit.

La série Voyages insulaires est coproduite par le Frac Aquitaine, l’IDDAC, arrêt sur l'image galerie et Château Palmer
Elle est montrée en partie dans Des Mondes aquatiques #2 et fait l’objet de deux expositions personnelles à arrêt sur l’image galerie et au Château Palmer.

Dans le cadre du programme régional Dépaysements organisé à l’initiative du Frac Aquitaine en partenariat avec le domaine d’Abbadia Nekatoenea, arrêt sur l’image galerie, le Centre international d’art et du paysage île de Vassivière, le Château Palmer, le Grand-Théâtre, la Maison de la Photographie des Landes, la Ville de Bayonne et la Ville de Blaye, avec le soutien du Conseil départemental des Landes, de l’IDDAC, du Fonds d’estuaire, des Gens d’estuaire et de Central DUPON.