Le comité technique

Sous la direction de Claire Jacquet, directrice du Frac Aquitaine, le comité technique d’achat propose et débat de l'entrée de nouvelles œuvres dans la collection. Il est constitué de quatre professionels extérieurs bénévoles nommés pour une durée de trois ans et choisis pour leurs expertises dans le domaine de l'art contemporain. La sélection des œuvres retenues par le comité technique est soumise à l'approbation du conseil d'administration du Frac Aquitaine

Les propositions d'acquisitions peuvent être adressées PAR ENVOI POSTAL UNIQUEMENT ENTRE JANVIER ET AVRIL DE L'ANNÉE EN COURS.

Les propositions devront comporter les éléments suivants :
1. Présentation de la démarche artistique générale.
2. Argumentaire démontrant la cohérence des propositions au regard de la collection et des axes de recherches établis.
3. Caractéristiques des œuvres proposées : dates, dimensions, prix, éléments techniques (conditions d'installation, colisage, maintenance, etc.)
4. Curriculum vitae, biographie et bibliographie, etc.
5. Joindre une enveloppe timbrée pour le retrour de l'ensemble de ces éléments.

Composition du comité technique

Anne Dressen est commissaire d'exposition à l’ARC, le département contemporain du Musée d’art moderne de la Ville de Paris. Elle enseigne l'histoire de l'art contemporain à l’École cantonale d’art de Lausanne et collabore à des revues telles que TroublePétunia ou Frog. Diplômée d’un master de museum studies de la New York University, d’un DEA d’histoire de l’art contemporain à la Sorbonne Paris I et du diplôme de l'École du Louvre, entrepris après une hypokhagne et une khagne, elle s’intéresse aux questions de périphérie, de cultures populaires et d’artisanat (du clip, à la copie ou à la tapisserie), au regard des beaux arts traditionnels, ainsi qu’aux études postcoloniales. Elle a été commissaire à l'ARC/Musée d’art moderne de la Ville de Paris de nombreuses expositions dont Off the Record en 2004, Playback en 2007, Jonathan Monk en stéréo avec le Palais de Tokyo en 2008 ou encore de la monographie Sturtevant en 2010. Ses essais ont été publiés aux éditions de l’ARC.

Daniel Bosser est président de l’association des amis du Palais de Tokyo et vice-président du Centre national de l’estampe et de l’art imprimé. Collectionneur passionné et discret, il est à la tête d’un remarquable ensemble d'œuvres conceptuelles et minimales constitué depuis le début des années 1980. Sa collection a fait l’objet de plusieurs expositions dont celle en 2004 au Centre d'art de l'Yonne intitulée Hommage à deux collectionneurs, Carlotta Charmet & Daniel Bosser. Il est régulièrement invité comme conférencier pour évoquer son parcours et ses liens avec la création et les artistes. En 2008, il a participé à la création de la bibliothèque associative internationale d’art moderne et contemporain de Rabat au Maroc.

Jean-François Dumont est aujourd’hui directeur et fondateur de la société Un bureau sur l’art contemporain ayant pour objet la vente, la production et la transmission d’œuvres d’artistes contemporains. Il s’est occupé de 2009 à 2011 de la programmation de la galerie Marion Meyer. Enseignant de 2006 à 2009 à l’École supérieure d’art et céramique de Tarbes, il a, de 1998 à 2006, collaboré successivement avec les éditions William Blake & Co autour d’un projet dédié à la bibliophilie classique et moderne et la librairie Mollat pour laquelle il a dirigé la galerie d’art contemporain Decimus Magnus Art. À Bordeaux, Jean-François Dumont a été tour à tour fondateur en 1984 de la galerie Images Nouvelles, et, de 1987 à 1998, de la galerie Jean-François Dumont où il a exposé très tôt les travaux de Hubert Duprat, Pascal Convert, Jean Sabrier ou encore Michel Aubry. Commissaire de nombreuses expositions, on lui doit Caprice des jeux 2 au Frac Aquitaine en 2009.

Jean-Marc Prévost, depuis 2011, est à la tête du Carré d’art – Musée d’art contemporain de Nîmes. Diplômé de deux maîtrises obtenues à l’Université Panthéon Sorbonne, l’une en histoire de l’art et l’autre en philosophie et de l’École nationale du patrimoine, il a été, de 1991 à 1992, conservateur à la direction des musées de Marseille, directeur du Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart de 1993 à 2001 et inspecteur de la création artistique à la Délégation aux arts plastiques du Ministère de la Culture et de la Communication de 2002 à 2011. Parallèlement, depuis 2002, Jean-Marc Prévost contribue à la programmation arts visuels du Festival d’automne de Paris au titre de conseiller et commissaire. Il exerce la même fonction auprès de l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français (ADIAF) pour laquelle il a notamment organisé en 2010 l’exposition French Window - Les 10 ans du Prix Marcel Duchamp, au Musée Mori à Tokyo.